Retour

juin 13th, 2013 Commentaires fermés sur Retour

la roue tourne et une nouvelle exposition se prépare…affiche

FacebookTwitterGoogle+

Exposition estivale

août 3rd, 2010 Commentaires fermés sur Exposition estivale

Très belle exposition consacrée à Foujita au château de ChamerollesExpo-Foujita

Beaucoup d’oeuvres présentées, et parmi elles, magnifique fonte  de Modigliani dont je ne me remets pas…tete-cariatideet donc quelques post-it un peu orientés :ensemble

FacebookTwitterGoogle+

Saint-Piat

juillet 27th, 2010 Commentaires fermés sur Saint-Piat

Ce week-end à Saint-Piat, la 3ième édition des Rencontres Musiques Électroacoustiques, au programme : HORS (une superbe performance accoustique en plein air de la formation orléanaise ), David Fenech (indescriptible, subtil et magique), et la techno sourde et puissante du japonais Kouheï Matsunaga… De la confiture pour les oreilles !Hors aux RME#3 de St Piat, 25 jt 2010

FacebookTwitterGoogle+

Manolo Valdès

mai 10th, 2010 Commentaires fermés sur Manolo Valdès

Le château de Chambord propose une exposition de travaux de Manolo Valdès. Sculptures magnifiques et sensibles ; tableaux bruts, géants, avec collages, coutures (!), et d’une finesse inouïe ; ainsi que des séries où se mêlent impression et collages avec des aplats de couleurs splendides et puissants. Parfait pour se détourner d’Orléans et des fêtes johanniques indigestes.

FacebookTwitterGoogle+

MJO

avril 14th, 2010 Commentaires fermés sur MJO

« Eh puis voilà… »javanaisesoupirLa rue du Faubourg de Temple s’en souvient encore

FacebookTwitterGoogle+

Un baiser expérimental

janvier 23rd, 2010 Commentaires fermés sur Un baiser expérimental

Hier soir une projection de « La Mariée Désirante » au théâtre d’Orléans proposait un film de Martin Arnold : « Passage à l’Acte »

Du même Martin Arnold ce « baiser » m’a également beaucoup plu.

FacebookTwitterGoogle+

Exposition Max Ernst à Tours

novembre 22nd, 2009 § 1

« La naissance de Vénus » d’A. Cabanel revisitée par Max Ernst – 1962

"La naissance de Vénus" d'Alexandre Cabanel revisitée par Max Ernst - 1962

Cette toile de Max Ernst  est véritablement magnifique ; d’assez grand format, on y trouve douceur, fluidité, harmonie langoureuse, et une pointe d’humour léger comme une onde, j’adore cette toile et je suis heureux d’en placer une copie sur ce blog.

Et puis cett exposition au Musée des Beaux-Arts de Tours présente aussi de nombreux travaux, notamment des sculptures et aussi quelques documents visuels (photos et films) passionnants où Max Ernst sexagénaire   nous apparait calme et serein ; quel plaisir que de le voir dessiner, sculpter, jouer à la pétanque ou tout simplement refermer une porte, sans oublier son regard que le réalisateur a su si bien capter.

la-grande-grenouille-1967la-grande-tortue-1967tourangelle_2

FacebookTwitterGoogle+

Artistes Orléanais

novembre 18th, 2009 Commentaires fermés sur Artistes Orléanais

Exposition annuelle à  la collégiale St Pierre

quelques travaux m’ont bien plus comme ceux  graphiques de Robert Baudin, l’abstraction de Jacques Besson, les gravures en quadri de Guy Fontalavie et aussi cette sculpture en terre cuite simple et parlante de Claire Boris : « La Liseuse »

la-liseuse

FacebookTwitterGoogle+

Gaudier Brzeska

novembre 10th, 2009 Commentaires fermés sur Gaudier Brzeska

Une magnifique exposition au Musée des Beaux-Arts d’Orléans présente nombre dessins et sculptures d’Henri Gaudier Brzeska (1891-1915)  dont la force et l’énergie créatrice est impressionnante ; un trait marqué et décidé, souvent peu soucieux des proportions, dessine avec vigueur formes et mouvements, quand aux sculptures, toniques et vivantes, elles dégagent une réelle émotion sensuelle, des volumes et des plans se jouent des lumières et des styles… alors bon, quelques modestes croquis et la promesse que je me suis faite d’y retourner prochainement.

FacebookTwitterGoogle+

Soulages à Paris

novembre 5th, 2009 Commentaires fermés sur Soulages à Paris

Pierre Soulages

220x336_14mai1968

Soulages_220x336_14mai1968all2

au coeur de l’exposition Soulages à Beaubourg, quelques toiles des années 67/68 où noir et lumière se fondent littéralement, se complètent et s’unissent avec une finesse et une élégance  à la mesure de la brutalité des compositions… vertigineux…

FacebookTwitterGoogle+

Vous parcourrez la catégorie Kulturitude sur La Tête au Milieu.